Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller au contenu
Accueil Actualité

La VISALE : le retour de la GUL !

La VISALE : le retour de la GUL !
  • De la GUL...

La loi pour l'accès au logement et un urbanisme rénové (ALUR) du 24 mars 2014 prévoyait la mise en place de la Garantie Unvierselle des Loyers (GUL). Cette garantie étatique visait a assurer aux propriétaires bailleurs un certain montant de loyer en cas d'impayés du locataire et cela pendant une certaine durée de la location. 

La Chambre Nationale des Propriétaires, par la voix de son président Denys BRUNEL, s'est fortement opposée à la mise en oeuvre de la GUL, ne serait-ce que pour le coût exhorbitant qu'aurait nécessité ce dispositif, à savoir plusieurs milliards d'euros !
 
 
  • ... à la VISALE : ou le retour progressif de la GUL !

Finalement, à l'été 2014, le premier ministre M. VALLS a semblé entendre raison en annonçant la suppression de la GUL et la mise en place d'un dispositif beaucoup plus limité : la VISALE.

La VISALE constitue une garantie étatique des impayés de loyers accordée par l'État s'addressant à l'origine essentiellement aux salariés du parc privé en emploi précaire. Or, depuis le 30 septembre 2016, la VISALE a été étendue à tous les jeunes de moins de 30 ans entrant dans un logement qu'ils soient nouveaux salariés, non salariés, chômeur, étudiants...
 
Cette extension est bien la preuve de cette volonté de ressusciter la défunte GUL avec des inconvénients identiques :
- Le coût immense de ces dispositifs qui risque tôt ou tard d'être repporté sur les propriétaires,
- Ces dispositifs déresponsabilisent à la fois le propriétaire et le locataire, contribuant à accentuer les dépenses étatiques.

C'est pourquoi la Chambre Nationale des propriétaires est défavorable à la VISALE et reste vigilante face à toute volonté d'étendre à nouveau ce dispositif.